Urban Platform - City OS: de nouveaux concepts au service d'une Smartcity

De plus en plus cités dans la littérature spécialisée, les concepts de plateforme Urbaine ou City OS sont présentés comme la voie à suivre pour les villes et communes désireuses de devenir des villes intelligentes. Le concept de plateforme numérique n'est pas neuf et a déjà été proposé par des grands acteurs mondiaux depuis plusieurs années mais ce qui est sans doute nouveau c'est les notions d'ouverture et d'interopérabilité qui y sont associés maintenant.

En effet, le concept de plateforme numérique centrale prônée il y a quelques années étaient principalement liées à la technologie, généralement propriétaire d'un seul grand acteur qui proposait  de prendre en charge l'entièreté des processus métiers de la ville et d'offrir un "cockpit" centralisé pour monitorer l'ensemble des flux et KPI de la ville.

Bien que le modèle soit séduisant, il a ses limites.  D'abord bien souvent les montants à investir sont élevés car cela nécessite  une implémentation et une infrastructure importante et propriétaire.  Cela rend donc le modèle impayable pour des villes de tailles moyennes comme les principales villes de Belgique.  Au-delà de l'aspect financier, la ville peut se sentir dépossédé de ses processus et de ses données qui sont confiées et gérées par un acteur privé.  On sait maintenant tous que les données générées par les villes et leurs habitants ont de la valeur et deviennent des enjeux importants.  Les villes et communes l'ont bien compris et reprennent petit à petit la main sur leurs données.

Alors, quels sont les fondamentaux à garder en tête pour mettre en place cette dynamique car c'est bien plus une dynamique et une stratégie qu'une implémentation technique dont il s'agit.

Les premiers défis se situent au niveaux de la commune car il faut convaincre tous les services d'ouvrir leurs données, même si à priori ceux-ci pensent qu'il n'y a pas vraiment d'intérêt. Le format et la qualité des données sont également des éléments essentiels mais ne doivent pas être un obstacle au partage.

D'un point de vue technique ou technologique, la mise en place d'un "entreprise service bus (ESB)" nous parait un prérequis majeur afin de faciliter l'interopérabilité des solutions déployées.  Cet ESB est une technique qui permet la communication entre applications qui n'ont pas été conçues pour fonctionner ensemble.  Cette infrastructure sera le liant principal de votre architecture , c'est ce que l'on peut appeler la colonne vertébral de votre "operating système" ou City OS.  Cette architecture est déjà fortement déployées et éprouvées dans des grandes organisations privées ou multinationales, elle a tout son sens dans le cadre d'une ville ou d'une région qui rencontrent les mêmes défis d'intégration et de communications.

Ci-dessous, l'architecture mise en place dans une grande ville d'Europe où à coté de cet ESB on retrouve quelques grands building blocks comme un module d'identification et de sécurité, un module sémantique, un descriptif des processus,….

 

Enfin citons la nécessité pour chaque acteur de l'écosystème de proposer des API (Interface de programmation) qui facilitent énormément les échanges de données entre applications.  Chaque nouveau cahier des charges issus de l'administration devraient imposer aux fournisseurs de solutions l'accès de leur données via une API.

Vous l'aurez compris la mise en place d'une architecture robuste, évolutive et ouverte sans devoir nécessairement y placer d'emblée tous les blocks sont les enjeux majeurs de la plateforme numérique de la ville de demain.

Ils nous font confiance...

Contact us :

  • Mail us
  • Phone us

Follow us :

  • Linked In
  • Twitter
  • Google +
  • Slideshare
  • Youtube
  • Flickr

Nous contacter ?

Herstal

t. +32(0)4 249 72 11

Bruxelles

t. +32(0)2 286 57 11

Envoyer un message

Partenariats & Certifications

  • SAP Partner
  • Microsoft
  • ISO:9001
  • ISO:27001